warning Si vous constatez un dysfonctionnement sur le Réseau Météo français, veuillez me tenir informé. Merci d'avance ! warning

Flux RSS de meteo-paris.com


Forts coups de vent sous des lignes de grains

Même s'il n'est plus question de tempête, des intempéries sont de nouveau prévues ce mercredi 13 décembre et surtout la nuit suivante sur la France au passage de plusieurs fronts très instables ("lignes de grains") porteurs de très fortes bourrasques de vent et parfois même d'orage et / ou de grésil.



Les rafales avoisineront souvent 90 / 100 km/h dans les terres près de la Manche, au Nord de la Seine et près du Benelux, localement plus sous orage. Les 100 / 120 km/h seront fréquemment atteints sur le littoral, voire 130 km/h sur les caps les plus exposés et sur les crêtes des Vosges. Une vigilance météo est de mise (>>). 



Les fortes pluies associées sont également susceptibles de former des crues sur les cours d'eau d'ores et déjà en vigicrue (>>).





 

Publié le 13 décembre 2017 @ 15:00

Tempête Ana ou Yves ?

Petra, Qumaira, Xynthia, Klaus, Dirk … Depuis 1954, l'Université de Berlin baptise les anticyclones et dépressions européennes (>>). Les prénoms sont donnés annuellement par ordre alphabétique. Plusieurs listes sont nécessaires car les candidats au baptême sont nombreux : environ 55 anticyclones et 150 dépressions chaque année. Les années paires, les anticyclones portent des noms masculins et les dépressions des noms féminins, et inversement les années impaires.
Depuis 2002, chacun peut en outre acheter une lettre dans une des listes de baptêmes et donner son prénom à une dépression ou un anticyclone, moyennant 199 € ou 299 €. Moins fréquents, plus longtemps à "l'affiche", les anticyclones justifient leur tarif plus élevé. Si une initiale reste sans parrain, elle peut être mise aux enchères sur Internet quelques jours avant péremption ou recevoir un prénom choisi par un météorologue.
Depuis le début de cette opération, plus de 1800 personnes, originaires de toute l'Europe mais aussi du Brésil, du Japon ou des États-Unis sont devenues les parrains ou marraines d'un "centre d'action".


Situation générale prévue lundi 11 décembre à 13 h - Tempête "Yves" sur la France

Météo-France, l'AEMET (Espagne) et l'IPMA (Portugal) proposent désormais un nouveau système de nommage réservé aux tempêtes et destiné aux médias, grand public, partenaires et institutions des 3 pays. Il se substitue pour les trois services météorologiques nationaux partenaires aux noms donnés par l'Université de Berlin, c'est pourquoi la tempête du 11 décembre a été présentée comme "Ana" (>>) et non comme "Yves" par les médias.



Quand et comment nomme-t-on une tempête ?
Une dépression est nommée seulement si elle risque de provoquer une vigilance vent au moins de niveau orange sur un des trois pays. Le service météorologique qui prévoit d'émettre le premier l'alerte de couleur orange ou rouge attribue un nom à cette dépression tempétueuse à partir de la liste préétablie et informe les deux autres. La dépression qui génère la tempête garde le même nom durant tout son cycle de vie. À noter que les tempêtes dues aux vents régionaux comme le Mistral ne rentrent pas dans ce cadre et ne sont donc pas nommées.

Pourquoi nommer les tempêtes ?
Donner un nom aux tempêtes permet de communiquer plus efficacement à l'approche d'un phénomène de vent violent. Le système de dénomination de tempêtes a déjà été mis en place avec succès en 2016 par le Royaume-Uni et l'Irlande. Des sondages dans ces deux pays ont montré que la population est beaucoup plus attentive aux consignes de sécurité quand la menace de vent fort est clairement identifiée comme reliée à une tempête nommée.



Lorsqu'une tempête affectera d'abord le territoire d'Irlande ou de Grande-Bretagne, c'est le nom choisi par ces services météorologiques qui sera retenu, et réciproquement. Une extension de cette coordination à l'ensemble des pays européens est en projet.


 

Publié le 13 décembre 2017 @ 14:59

Pluie abondante - Vigilance face aux crues et aux inondations

Le temps est particulièrement perturbé sur la France depuis le 8 décembre. Outre les vents violents liés à la tempête Ana (>>), des précipitations abondantes ont été observées, particulièrement fortes sur les Alpes du Sud et la montagne Corse (265 mm sur le plateau de Caussols dans les Alpes Maritimes), plus généralement abondantes sur le relief (140 mm au Lioran dans le Cantal, 87 mm au Ballon d'Alsace), sur la Côte d'Azur (80 mm à Cannes), en Nouvelle Aquitaine (80 mm à Bordeaux) et en Bretagne (63 mm à St Brieuc). A contrario, le Massif Central a foehné les secteurs du Languedoc-Roussillon à la Vallée du Rhône (10 mm à Lyon, 6 mm à Montpellier et 3 mm à Perpignan).



Ces précipitations se cumulent à celles tombées en début de mois d'où des excédents devenant conséquents sur certains secteurs.



Ces pluies hivernales sont les bienvenues dans le contexte de déficits et de sécheresse des mois précédents même si quelques inondations ont été signalées, notamment vers les Pyrénées (>>), la Normandie (>>), les Hauts de France (>>) et le Grand Est (>>, >>, >>, >>).


Inondations à Valognes (50) - 11 décembre 2017 - Sylvain Rouil pour France 3

Les précipitations s'annoncent de nouveau abondantes sur de nombreuses régions du 11 au 14 décembre.


Précipitations (neige et pluie) cumulées du 13 au 16 décembre 2017 - Modèle GFS via WXCharts

La carte vigicrue sera à surveiller (>>).



 

Publié le 13 décembre 2017 @ 04:47

Pluie, vent et neige : intempéries au passage de la tempête Ana

Une tempête baptisée "Ana" a concerné la France lundi 11 décembre. La pression atmosphérique (ramenée au niveau de la mer) est tombée en-dessous de 960 hPa vers les Pays de la Loire, des valeurs inhabituellement basses.



ZAMG


Sylvain LE MOAL

Des rafales de l'ordre de 180 km/h ont été mesurées sur les crêtes des Pyrénées, jusqu'à 160 km/h sur le littoral (Ile de Ré) et 120 km/h dans l'intérieur (Blois).



Près de 100 000 foyers ont été privés d'électricité. Les vents forts voire violents ont occasionné des dégâts en Bretagne (>>, >>), Normandie (>>, >>), Centre Val de Loire (>>, >>, >>, >>, >>), Pays de la Loire (>>, >>, >>, >>), Nouvelle Aquitaine (>>), Grand Est (>>) et Auvergne-Rhône-Alpes (>>, >>).

 
Tempête aux Sables d'Olonne (85) et arbre arraché à Bourges (18) - 11 décembre 2017
La Charente Libre et Le Berry Républicain


Les fortes pluies ont également provoqué quelques inondations, notamment vers les Pyrénées (>>), la Normandie (>>), les Hauts de France (>>) et le Grand Est (>>, >>, >>, >>).


Inondations à Valognes (50) - 11 décembre 2017 - Sylvain Rouil pour France 3

La Méditerranée était déchaînée, notamment sur le littoral en PACA où par ailleurs, les précipitations furent très abondantes avec 150 / 200 mm sur l'Arrière-Pays (>>, >>). L'aéroport de Nice a été fermé (>>). La Corse a également subi le vent et les vagues (>>, >>).


Gros temps sur la promenade des anglais à Nice (06) - 11 décembre 2017 - Nice Matin

La limite entre pluie et neige a largement fluctué en montagne, demeurant néanmoins durablement plus basse vers les vallées intérieures des Alpes, notamment sur les Hautes-Alpes où certains secteurs proches du Briançonnais ont été coupés du monde par les amas de neige et le risque d'avalanche (>>).


Neige à Briançon (05) - 11 décembre 2017 - Le Dauphiné Libéré

La dépression Ana a, par ailleurs, rabattu de l'air froid sur les Hauts de France où la neige est tombée jusque sur le littoral (>>, >>, >>, >>). 


Autoroute A16 enneigée près de Boulogne-sur-Mer (62) - 11 décembre 2017 - Loïc Beunaïche pour France 3

Nos voisins européens ont également souffert des intempéries (>>). Le temps demeurera perturbé ces prochains jours mais on ne parlera plus de tempête (>>).


 

Publié le 13 décembre 2017 @ 04:46

One Planet Summit à Paris - Revue de presse du changement climatique

11 décembre 2017
Deux ans après la signature de l'Accord de Paris, le One Planet Summit mobilise les leaders internationaux de la finance autour des enjeux climatiques (>>, >>).



11 décembre 2017

L'agonie d'un ours polaire devient le symbole du réchauffement climatique (>>, >>).

11 décembre 2017
Menacée par l'érosion, conséquence du réchauffement climatique, la petite île de Kivalina en Alaska pourrait être amenée à disparaître, faisant de ses 450 habitants les premiers réfugiés climatiques du continent américain (>>).



11 décembre 2017

Présentes dans les lacs suisses et appartenant au maillon inférieur de la chaîne alimentaire, les algues bleues tendent à disparaître au profit d'espèces plus toxiques. Le réchauffement climatique est notamment en cause (>>).



06 décembre 2017

Selon une étude réalisée sous l'égide de la Fondation pour la nature et l'homme (FNH), les véhicules 100 % électriques sont le meilleur levier pour réduire les émissions de CO2. Mais ils serviront aussi à booster le développement des énergies renouvelables (>>).



04 décembre 2017

Avec le réchauffement climatique, la quantité d'eau nécessaire à maintenir l'activité des stations de ski va augmenter de manière considérable d'ici 2050. Jusqu’à quand les sports d'hiver resteront-ils soutenables (>>) ?



04 décembre 2017

À l'initiative du Royaume-Uni et du Canada, une alliance regroupant une vingtaine de pays (dont la France) a été créée afin d'entamer une sortie progressive du charbon, première source d'électricité dans le monde (40%) mais énergie la plus dommageable pour le climat et la qualité de l'air (>>).



01 décembre 2017

La requête d'un fermier des Andes qui veut contraindre le géant de l'énergie RWE à réparer les effets du changement climatique au Pérou a été jugée «recevable» alors même que cette société n'intervient pas directement dans la région. Il s'agit d'un pas symbolique vers l'idée d'une justice climatique mondiale (>>).



01 décembre 2017

Le réchauffement climatique à l'assaut des barrages hydrauliques : l'hydroélectricité est la première source d'énergie renouvelable et une solution idéale pour assurer la transition énergétique, s'il pleut et s'il neige (>>).



01 décembre 2017

Des zones recelant des glaces vieilles de 1,5 million d’années ont été repérées à proximité de la base franco-italienne Concordia en Antarctique. L'enjeu est de comprendre pourquoi des périodes glaciaires et interglaciaires se succèdent (>>).



30 novembre 2017

Le glacier Grey, situé dans la région de la Patagonie chilienne, a récemment perdu un énorme morceau de glace. Le bloc massif, qui mesure 350 mètres sur 380, forme désormais une île à part entière. En partie émergée, elle dérive maintenant sur l’eau du lac qui s’est formé à la suite de la fonte d’une partie du glacier. L'origine du phénomène demeure inconnue (>>).



28 novembre 2017

Le réchauffement climatique engendre une nouvelle génération d'enfants mariés. Du Malawi au Mozambique, les températures augmentent, les pluies se font plus rares, plus tardives, imprévisibles et les familles se retrouvent sur la paille. Celles qui auraient pu nourrir leurs enfants et les envoyer à l'école n'en ont plus les ressources, alors elles cherchent une dernière solution pour ne pas dépérir : les voilà contraintes à marier leurs plus jeunes filles, une bouche de moins (>>).



28 novembre 2017

Par effet boule-de-neige, le réchauffement des océans entraîne une modification globale des conditions de vie des espèces marines. Couplé à la surpêche, ce phénomène est inquiétant pour l’avenir de certaines d'entre-elles (>>).



28 novembre 2017

Un carburant synthétique produit à partir d'énergies renouvelables pourrait bien être le moyen le plus rapide de lutter contre le dérèglement climatique (>>).



27 novembre 2017

Le changement climatique est à l'origine de mutations morphologiques chez certaines espèces de souris qui migrent davantage vers le Nord (>>).



23 novembre 2017

En raison de la fonte des glaces, les ours polaires passent de plus en plus de temps sur la terre ferme et une forte concurrence pour la nourriture s'établit entre eux (>>, >>).




20 novembre 2017

Paris a adopté à l'unanimité son plan climat qui prévoit de diviser par deux la consommation énergétique de la capitale et d'éco-rénover 1 million de logements d'ici à 2050 (>>).



18 novembre 2017

Bonnes nouvelles et moins bonnes nouvelles, on fait le point sur ce qui s'est passé à la COP23 qui se déroulait jusqu'au 17 novembre en Allemagne (>>, >>, >>).



18 novembre 2017
Les pays participant à la COP23 se sont mis d’accord pour dresser, fin 2018, un bilan collectif de leurs émissions de gaz à effet de serre (>>).

14 novembre 2017
La détérioration de la Grande Barrière de corail en Australie décime les poissons nettoyeurs. Une étude de l'Université de Neuchâtel montre que leur densité de population s'est réduite de 80% en raison des dommages subis à leur environnement, proportion bien plus grande que celle affectant d'autres espèces du récif (>>).



13 novembre 2017

Les émissions de CO2 sont restées globalement stables de 2014 à 2016 mais elles repartiront à la hausse cette année, essentiellement à cause d'une augmentation en Chine après deux années de recul selon le 12ème bilan annuel de Global Carbon Project (>>, >>).



13 novembre 2017

Le Monde publie le manifeste signé par 15 364 scientifiques de 184 pays, un cri d’alarme sur l’état de la planète (>>).

13 novembre 2017
Sur les 241 sites naturels classés par l’Unesco, 62 sont désormais menacés par le changement climatique contre 35 / 228 en 2014 (>>).

11 novembre 2017
Les glaciers menacés d’une fonte accélérée sont deux à quatre fois plus nombreux qu’on ne le pensait jusqu’à présent au Groenland. C’est ce que viennent d’établir des chercheurs grâce à de nouvelles cartes haute résolution (>>).



9 novembre 2017

La Chine aurait réduit ses émissions de SO2 (dioxyde de soufre) aux seuils prévus en 2030. Mais l'Inde accuse une forte hausse de ce gaz, responsable notamment de pluies acides et de problèmes respiratoires chez l'homme (>>).

9 novembre 2017
Une nouvelle vidéo de Météo-Suisse décrit les liens entre rayonnement et changement climatique (>>).



9 novembre 2017

La diminution du nucléaire va-t-elle générer des émissions de gaz à effet de serre ? (>>)



8 novembre 2017

À l'occasion de la COP23 qui se tient à Bonn, la Syrie a fait part de son intention de ratifier l'accord de Paris. Une décision qui laisse les États-Unis plus seuls que jamais (>>).

8 novembre 2017
COP 23 : Peut-on combler le vide laissé par les Etats-Unis ? (>>).

7 novembre 2017
COP 23 : l’urgence climatique en dix chiffres (>>).

6 novembre 2017
5 mois après l'annonce du retrait américain de l'accord de Paris, des maires, des ONG et des industriels mettent malgré tout en oeuvre une politique favorisant l'essor des énergies propres, et prennent des initiatives pour lutter contre le changement climatique (>>).



6 novembre 2017

COP 23 : les sept batailles que l'humanité a déjà perdues face au réchauffement climatique (>>).

6 novembre 2017
Les conditions hivernales ont tendance à s’installer de plus en plus tard au Québec (>>).



5 novembre 2017

Le trou de la couche d’ozone n’a jamais été aussi petit depuis 1988 au-dessus de l'Antarctique selon la NASA (>>).



Relire notre revue de presse du 26 mai au 4 novembre 2017 (>>).


 

Publié le 13 décembre 2017 @ 04:46

La tempête Xanthos touche les côtes de la Manche



La première tempête hivernale de saison s'est produite lors de la journée du dimanche 10 décembre. Celle-ci était liée à la présence de la dépression Xanthos (dénomination de l'université de Berlin) circulant sur le Sud des Iles Britanniques. Arrivant sur une masse d'air encore froide, elle a provoqué des chutes de neige sur l'Est du pays, des Hauts-de-France aux Alpes. Une couche de neige qui a localement atteint les 5cm sur le Nord-Pas-de-Calais.



Chutes de neige à Avesnes-sur-Helpe (Nord) - matinée du dimanche 10 décembre 2017 - G. Louys / Météo-Lille


Ces chutes de neige ont rapidement été balayées par un important redoux apporté par un flux d'Ouest particulièrement dynamique. Des vents tempétueux ont concerné l'ensemble des côtes de la Manche, avec un summum atteint dans l'après-midi de dimanche sur les côtes de Seine-Maritime ainsi que sur les Hauts-de-France.


Très localement, les rafales ont atteint les 140 voire 150km/h sur les caps les plus exposés (La Hève, Gris Nez). Avec 132km/h sur Boulogne-sur-mer, il faut remonter à 1993 pour observer des vents supérieurs au cours d'un mois de décembre. 127km/h ont été observés du côté de Brest, soit la 2e valeur la plus forte relevée en décembre. Le vent a également atteint les 100km/h dans les terres sur les divers départements des Hauts-de-France (Lille, Cambrai, Abbeville, Arras...).





Au plus fort des évènements, jusqu'à 20 000 foyers étaient privés d'électricité en Hauts-de-France suite à des ruptures de câbles électriques, plus particulièrement sur la côte d'Opale. Du côté de Calais, un ferry transportant 316 personnes s'est par ailleurs échoué après avoir heurté une passerelle à la sortie du port suites aux conditions météorologiques délicates. Le trafic trans-Manche a été interrompu durant quelques heures, le temps d'effectuer une opération de remorquage.



Le ferry « Pride of Kent » en difficulté dans le port de Calais - 10 décembre 2017 - La Voix du Nord


Publié le 12 décembre 2017 @ 01:06

Début décembre froid et fréquemment gelé

Ce début décembre est nettement plus froid que la normale en France et, plus généralement, sur la majeure partie de l'Europe Occidentale.



La journée du 2 décembre s'est même révélée particulièrement froide près de la Méditerranée. Les maximales n'ont pas dépassé 3,4°C à Narbonne (nouveau record décadaire battant les 4,2°C  du 5 décembre 1990) et 4,0°C à Perpignan où une journée n'avait plus été aussi froide début décembre depuis 1980.

La nuit suivante a connu un fort pic de gelée avec des températures négatives sous abri sur 72% de la France et les premières très fortes gelées à basse altitude de la saison (-12°C à Aurillac et Bagnères-de-Luchon).



Les gelées demeurent fréquentes et parfois fortes depuis.



Le gel régressera en milieu de semaine sous une influence temporairement plus zonale, plus fréquent sous des nuits plus dégagées au Sud que sous les nuages au Nord.


Température sous abri en fin de nuit
Prévision entre J+1 et J+2 du modèle français ARPEGE - Mise à jour automatique via WXCharts


L'arrivée d'une nouvelle masse d'air froid vendredi 8 déclenchera de nouveau une progression des gelées, plus encore là où aura auparavant neigé.


Température de la masse d'air - Ecart à la normale - Modèle GFS via WXCharts

Retrouvez nos cartes et notre bulletin de prévision national mis à jour quotidiennement sur Météo-Villes.


 

Publié le 07 décembre 2017 @ 08:16

Bilan météo de novembre 2017 à Paris

Nous vous proposons mensuellement un bilan climatologique du mois écoulé à Paris (données du Parc Montsouris) et en Ile-de-France. Voici celui du mois de novembre (revoir ceux de mars, avril, mai, juin, juillet, aoûtseptembre et octobre). Les déficits et les excédents sont calculés par rapport aux moyennes 1981 / 2010.
 


I Pluviométrie

Il est tombé 55 mm (excédent : +7%) au cours de 10 journées significativement pluvieuses (c'est à dire au moins 1 mm) dont 15 mm sur la seule journée du 27. Le cumul sur 12 mois s'établit à 667 mm (excédent : +5%).



N.B. : Le mois de novembre le plus pluvieux depuis le début des relevés demeure novembre 1944 (133 mm). Le plus sec demeure novembre 1901 (9 mm).

Les principales stations météo de la région ont relevé entre 40 mm à Melun et Orly et 68 mm à Roissy.




II Ensoleillement

L'ensoleillement des mois de mai et juin du Parc Montsouris est une estimation du fait d'un panne matérielle.
Le soleil a brillé 74 heures (excédent : +10%). Le cumul sur 12 mois s'établit à 1844 heures (excédent : +11%).



N.B. : Le mois de novembre le plus ensoleillé (depuis l'homogénéisation des mesures en 1991) demeure novembre 1993 (104 h). Le plus nuageux demeure novembre 2010 (34 h).

Les principales stations météo de la région ont relevé entre 64 heures ensoleillées au Bourget et 85 heures à Trappes.




III Température

La moyenne des températures minimales s'est établie à 6,1°C (excédent : +0,3°C) et celle des températures maximales à 11,1°C (excédent : +0,3°C), d'où une moyenne mensuelle de 8,6°C (excédent : +0,3°C). Les extrêmes du mois ont évolué entre 1,2°C le 8 novembre (le record demeure de -14,0°C le 28 novembre 1890) et 17,0°C le 3 (le record demeure de 21,6°C le 7 novembre 2015).



Les principales stations météo de la région ont relevé des moyennes mensuelles entre 7,1°C à Melun et 8,6°C à Paris Montsouris.




IV Quelques photos

22 novembre 2017 - Grand soleil et belle douceur, ombre portée par la Tour Eiffel - Jake



22 novembre 2017 - Soleil magnifiant les dernières teintes de l'automne au Bois de Boulogne - Sam J



22 novembre 2017 - Calme et douceur pour l'illumination des Champs-Elysées - Jessica Ruggeri



30 novembre 2017 - Première neige de la saison à Villejuif (94) - Caroline Gouat



30 novembre 2017 - Première neige à Paris (75) - Joffrey Lacour




Retrouvez les relevés de notre station météo située sur les toits de St Germain des Prés en direct sur Météo-Paris.




 

Publié le 07 décembre 2017 @ 08:16

Bilan météo détaillé de novembre 2017 sur 33 villes

Comme chaque mois, nous vous proposons un bilan météo ville par ville sur nos régions de France. Voici celui de novembre 2017 (voir aussi cette sélection de photos). Les écarts sont calculés par rapport à la moyenne 1981 / 2010.

Les températures ont été proches de la normale, un peu plus élevées au Nord mais a contrario plus faibles entre les Pyrénées, le Massif Central et les Alpes.





L'ensoleillement s'est généralement montré excédentaire, battant même des records vers le Bordelais. Certains secteurs du Nord de la France ont néanmoins enregistré des déficits liés à des grisailles brumeuses tenaces.





Les précipitations ont été particulièrement hétérogènes, parfois très excédentaires sur le Nord-Est mais plus souvent déficitaires au Sud, plus encore en Occitanie (il n'a presque pas plu à Perpignan).





Retrouvez ces mêmes bilans pour les mois d'octobre, septembre, août, juilletjuin, mai, avril, mars, février, janvier 2017, décembre, novembre, octobre, septembre, août, juillet, juin, mai, avril, mars, février, janvier 2016, décembre, novembre, octobre, septembre, aoûtjuillet, juinmai, avril, marsfévrier et janvier 2015décembrenovembre, octobre, septembre, août, juilletjuinmai, avril, marsfévrier et janvier 2014, décembrenovembre, octobreseptembre, août, juilletjuin et mai 2013.


 

Publié le 06 décembre 2017 @ 05:43

TOP 10 des photos météo du mois de novembre

Nous vous proposons mensuellement un TOP10 des photos illustrant les conditions météo du mois écoulé. Voici le florilège de novembre 2017 (revoir ceux de marsavrilmai, juin, juillet, août, septembre et octobre).

4 novembre 2017 - Foudre sur Gigean (34) - Fabrice Ambrosino / Météo Thau




6 novembre 2017 - Neige à Saint Véran (05) - Fabrice Amoros




6 novembre 2017 - Mistral sur la plage du Prado à Marseille (13) - Nathalie




14 novembre 2017 - L'Alpe d'Huez (38) enneigé et sous le soleil




15 novembre 2017 - Arc de brouillard ("fogbow") à Méribel (73) - Mag des Cîmes




15 novembre 2017 - Les Vosges émergeant de la mer de nuages - L'Alsace à vue de coucou




16 novembre - Stratus sur la vallée de l'Arve (74) - Christophe Suarez




23 novembre - Vague élancée sur la digue de Lomener (56) - Rémi Lemenicier




29 novembre 2017 - Neige abondante sur les Vosges - Pascal Frédéric




30 novembre 2017 - Première neige à Paris (75) - Joffrey Lacour



Publié le 06 décembre 2017 @ 05:43
IMPORTANT : Ce site Web n'est pas la propriété ou partenaire direct de Météo France.
Les relevés présents sur le Réseau Météo Français sont issus de stations météo privées
et ne peuvent en aucun cas se substituer à la consultation des informations météorologiques d'organismes professionnels.